Le Kalahari 3

 

 

Tôt le matin, pintades du Kalahari

 

 

 

Je retrouve Morapedisetlhare au matin

 

tour du monde en 80 pays en 4x4 Afrique du Sud Botswana  un-tour-du-monde-en-80-pays-en-voiture-4x4-afrique-botswana-j6_4-500x375

 

 

Dialogue :

  • Je n’ai pas vu de lions !
  • Ah bon, vous ne les avez pas vus rôder autour de votre tente ?

 

tour du monde en 80 pays en 4x4 Afrique du Sud Botswana  un-tour-du-monde-en-80-pays-en-voiture-4x4-afrique-botswana-j6_10-500x375

 

  • J’ai entendu des bruits cette nuit autour de la tente, vers 2 heures…
  • Oui, c’est ça !

 

Bon, digère, Alain…

 

  • Bon à part ça, je n’ai plus de gazole.
  • Je vais téléphoner à un autre ranger qui vient de Ghanzi et lui dire de vous en acheter.
  • C’est gentil, il sera là quand ?
  • A midi

Quand je reviens au campement, je m’aperçois qu’un pneu est crevé !

Le temps d’ingurgiter, j’admire :

 

Le gonolek à ventre rouge

 

 

Des..? je ne sais pas leur nom (on dirait des pies élevées aux hormones de croissance)

 

tour du monde en 80 pays en 4x4 Afrique du Sud Botswana  un-tour-du-monde-en-80-pays-en-voiture-4x4-afrique-botswana-j6_5-500x375

 

 

De magnifiques calaos à bec jaune

 

 

 

Ainsi que des oiseaux dont j’ai oublié le nom…

 

 

 

Je me rends compte que la manivelle fabriquée à Zeerust ne fonctionne pas pour monter le cric…

Bon, je vous passe les détails.

Je change le pneu comme je peux et à midi vingt, ayant appris que le ranger était toujours à 70 kilomètres de là avec mon bidon, je décide de prendre la route. Avec 75 kilomètres d’autonomie… et sans roue de secours.

Le ranger m’a prévenu, 70 kilomètres de piste difficile jusqu’à New Xade puis 105 kilomètres de piste gravillonnée pour aller à Ghanzi.

Il me déconseille formellement d’aller directement à Maun par les pistes.

« Il ne passe personne et on mettra des jours à vous retrouver. En plus c’est truffé de lions. Dès que vous sortirez de votre véhicule, vous risquez de vous faire attaquer… »

La piste est plus dure que la veille et je me « pose » deux fois. Pas de Sud-Africains pour m’aider !!

Une demi-heure à chaque fois pour dégager le « ventre » de la voiture.

Je sue sang et eau…

A un kilomètre de New Xade, je croise mon ranger !

Pendant que je transvase le bidon, un autre ranger me fait remarquer qu’un des pneus neufs achetés à Zeerust est crevé. Il me fait écouter l’air qui s’échappe.

« C’est pas grave, tu as de la chance, t’es à 300 mètres d’un dépôt militaire, on va t’arranger ça ! »

Je demande à Timothy de mettre son doigt sur la déchirure pendant que je finis de vider le bidon !

Imaginez la scène ! Je n’ai pas osé prendre de photo !! Mais j’ai bien rigolé quand même !

 

Puis je fonce 300 mètres plus loin. Masole prend les choses en main

 

tour du monde en 80 pays en 4x4 Afrique du Sud Botswana  un-tour-du-monde-en-80-pays-en-voiture-4x4-afrique-botswana-j6_17-500x375

 

Vasco et Castro me trouvent un pneu de la même dimension !! A New Xade ! Dans mon malheur je crois avoir tout de même un peu de chance…

 

tour du monde en 80 pays en 4x4 Afrique du Sud Botswana  un-tour-du-monde-en-80-pays-en-voiture-4x4-afrique-botswana-j6_18-500x375

 

 

Je pars à New Xade (centre) chercher une mèche et de la colle avec Jacob

 

tour du monde en 80 pays en 4x4 Afrique du Sud Botswana  un-tour-du-monde-en-80-pays-en-voiture-4x4-afrique-botswana-j6_19-500x375

 

 

Que nous trouvons dans un endroit improbable

 

tour du monde en 80 pays en 4x4 Afrique du Sud Botswana  un-tour-du-monde-en-80-pays-en-voiture-4x4-afrique-botswana-j6_16-500x375

 

 

Mais la réparation ne tient pas.

Jacob me suggère alors de réparer le pneu crevé du matin

 

tour du monde en 80 pays en 4x4 Afrique du Sud Botswana  un-tour-du-monde-en-80-pays-en-voiture-4x4-afrique-botswana-j6_20-500x375

 

 

Et on ne trouve pas la crevaison !!

On a beau tremper le pneu, le gonfler à plus de 5 kilos, rien n’y fait.

C’est donc avec un pneu qui était à plat le matin et que je regonfle que je fais 105 kilomètres de piste. Sans roue de secours !!

J’incline les rétroviseurs et je surveille les pneus !

C’est long 105 kilomètres dans de telles conditions !!

Plus un poil de sec !

J’arrive à Ghanzi, capitale du Kalahari, sans encombre à 18 heures.

 

Ouf !

 

 

Menu