Bloqué jour 2

 

Il pleut. Première pluie depuis mon départ. La tente me protège, l’anti moustique aussi.

Il paraît que c’est la région la plus froide du Libéria (près du mont Nimba).

Ce midi, Zoumana m’a offert du pain Il est Ivoirien. Merci encore Zoumana !

tour du monde en 80 pays en 4x4 Afrique Liberia  un-tour-du-monde-en-80-jours-liberia-j4_3

En France, je sais qu’on travaille d’arrache-pied pour me sortir de ce guêpier.

Grâce à Gérard, un Ivoirien Sénoufou, qui me prête son téléphone satellite.

Merci Gérard pour ta générosité et ta gentillesse. Du fond du cœur merci à toi. Ce lien avec la France m’a réchauffé le cœur !!

Un autre Ivoirien me propose de partager son repas. C’est très gentil mais je décline poliment. Sa réponse me fait plier de rire « Tu n’as pas encore le ventre tropicalisé ! »

Je réussis à être contacté par un Français qui réside en Côte d’Ivoire. Bien placé.

« Payez les Libériens pour retourner au Liberia jusqu’au 9. En Côte d’Ivoire, cela vous coûtera beaucoup plus cher ! »

Un peu sonné, je retourne voir les douaniers. Il faut palabrer.

Palabres inutiles. Ils ne veulent rien savoir.

 

***

Pourquoi cette situation ?

Un officier d’immigration doit, avant de mettre son tampon de sortie sur un passeport, vérifier que l’on est apte à entrer dans l’autre pays. Ceci est valable partout dans le monde.

J’ai appris que j’étais tombé sur le poivrot du coin. Qui n’a pas fait correctement son travail. En parlant à droite et à gauche, j’apprends que tout le monde le sait au poste de douane. Mais personne ne veut le reconnaître. Il risque 8 jours de mise à pied.

Il faut avouer également que je suis fautif. J’aurais dû savoir QUAND mon visa démarrait. Lacune que je paie au prix fort. Car, sauf retournement de situation, je suis là jusqu’au 9 au matin.

***

Les Ivoiriens ont eu pitié de moi et m’ont proposé de prendre une « douche » chez eux. Douche tropicale. C’est-à-dire deux baquets d’eau, l’un froid et l’autre chaud. (Et encore l’eau chaude c’est parce que j’ai demandé !) Vu ma saleté, je n’ai pas fait la fine bouche. Mais ce n’est pas facile de se rincer avec l’eau dans un baquet, croyez-moi !

tour du monde en 80 pays en 4x4 Afrique Liberia  un-tour-du-monde-en-80-jours-liberia-j4_6

En sortant ils me lancent « Maintenant tu connais la douche tropicale ! »

Ce soir, Varney et Abraham sont venus me tenir compagnie. Varney a tenu à apporter une bouteille de « vin ».

tour du monde en 80 pays en 4x4 Afrique Liberia  un-tour-du-monde-en-80-jours-liberia-j4_1

Au nez, ça sent le mercurochrome, au palais un goût de vin madérisé… J’en ai quand même bu un demi-verre !

Sachant que je suis Français, il n’a pas pris le plus fort ( !), celui qui est à 90° J’ai cru qu’il plaisantait mais non…

Sinon dîner avec le reste du pain et de la Confipote (je retire le moisi, le reste est acceptable)

A 21h30 l’officier de sécurité me fait déménager ma tente. « Tu es sur l’herbe et les serpents ici sont mortels »

J’entre dans la tente avec précaution !

Menu