Bloqué jour 3

 

Lever de soleil sur Gbinda (photo prise en cachette, 40 dollars d’amende)

tour du monde en 80 pays en 4x4 Afrique Liberia  un-tour-du-monde-en-80-jours-liberia-j5_16

 

Il paraît que le consul de France à Abidjan est alerté. Je n’ai strictement aucune d’illusion.

Plus d’eau dans le réservoir. Je le fais remplir avec l’eau de la rivière.

J’espère que le produit pour purifier est efficace, l’eau est verte…

tour du monde en 80 pays en 4x4 Afrique Liberia  un-tour-du-monde-en-80-jours-liberia-j5_15

 

Les Ivoiriens sont adorables : ils m’offrent de partager un ananas, me donnent des gâteaux. Stevens me fait même goûter du « cane juice » ou Gana Gana

tour du monde en 80 pays en 4x4 Afrique Liberia  un-tour-du-monde-en-80-jours-liberia-j5_9

 

Stevens : « C’est de l’alcool frelaté à base de racines qui donne la puissance sexuelle »

tour du monde en 80 pays en 4x4 Afrique Liberia  un-tour-du-monde-en-80-jours-liberia-j5_5
(Mon air ahuri provient de la gorgée ingurgitée !)

Gérard, qui est en civil, accepte de se faire photographier

tour du monde en 80 pays en 4x4 Afrique Liberia  un-tour-du-monde-en-80-jours-liberia-j5_7

Le sergent, Siriki, qui porte un tee-shirt du Raid (il a travaillé avec eux, notamment lors de l’attentat de Grand Bassam)

tour du monde en 80 pays en 4x4 Afrique Liberia  un-tour-du-monde-en-80-jours-liberia-j5_3

Bref, ils font tout ce qu’ils peuvent pour m’aider.

Varney vient me chercher et m’emmène, muni d’huile et de ma poêle dans son « logement » de fonction. Il allume un feu

tour du monde en 80 pays en 4x4 Afrique Liberia  un-tour-du-monde-en-80-jours-liberia-j5_13

Et je me prépare deux œufs sur le plat qu’il m’a offerts. Je les mélange à du riz, offert aussi.

tour du monde en 80 pays en 4x4 Afrique Liberia  un-tour-du-monde-en-80-jours-liberia-j5_12

Je lui dis à quel point ce repas chaud me fait du bien à tous points de vue. Il insiste pour un selfie. Emu. Moi aussi.

tour du monde en 80 pays en 4x4 Afrique Liberia  un-tour-du-monde-en-80-jours-liberia-j5_11

 

De temps en temps, j’ai quand même des crises de fou rire

tour du monde en 80 pays en 4x4 Afrique Liberia  un-tour-du-monde-en-80-jours-liberia-j5_10

 

Varney me présente à sa nièce « Voilà Alain Jaleiba » son nom de famille !

Il me propose de boire à nouveau du vin à 45°. Au point où j’en suis…

Eh bien je vais vous dire : même si c’est dur, tant physiquement (35° à l’ombre et attendre que les minutes s’écoulent) que moralement, je ne regrette pas cette expérience. Je vois de billets qui changent de main, des rivalités entre douanes et gendarmerie…

J’ai enfin compris un truc essentiel : le produit de ce qu’ils extorquent va dans un pot commun du service, sauf si c’est une connaissance et dans ce cas une seule personne touche. Vous imaginez les palabres que ça engendre entre eux. Ils sont donc tous complices donc tous solidaires !!

Abraham et Varney « Le salaire d’un sergent est inférieur à 50 dollars américains par mois. Celui d’un capitaine, moins de 100 dollars. Explique-moi comment vivre avec ça ! Ce que vous autres occidentaux, prenez pour de la corruption, est juste le moyen pour nous de survivre »

Que voulez-vous répondre à ça ?

 

Mais j’ai surtout vu une formidable gentillesse, transcendant religions, nationalités, ethnies…

 

Quelle richesse humaine…

Menu