En pleine brousse

Je suis à 18 kilomètres au sud de Saint Louis, en pleine brousse.

Il se nomme Doudou Sow. Il a 50 ans.

Il est Peul. Cette ethnie a été islamisée en 1er par les Arabes. Ce sont des gens très pieux. Traditionnellement pasteurs, on les reconnaît généralement par leur longue silhouette. Selon la sélection naturelle, plus tu es grand plus tu vois de loin les dangers qui menacent ton troupeau.

tour du monde en 80 pays en 4x4 Afrique Sénégal  un-tour-du-monde-en-80-jours-senegal-j2_10

 

Diplômé d’un master en mathématiques et en physique (c’est important, il n’est pas dans la palabre comme trop souvent en Afrique, mais dans les faits)  il croit qu’ayant eu la chance de faire des études (son père était chauffeur dans l’administration) il veut en faire profiter ceux de son village. Son cousin, Ousmane (diplôme d’informatique) est également partant.

tour du monde en 80 pays en 4x4 Afrique Sénégal  un-tour-du-monde-en-80-jours-senegal-j2

Ils abandonnent tous deux leur situation confortable et retournent au village…

Guelack,  est habité épisodiquement par des Peuls semi-nomades.

Les deux hommes veulent inverser la tendance et les sédentariser. Une centaine de pasteurs à l’époque. Des éleveurs, point final. Les femmes prennent le lait récolté dans une calebasse et partent à pied à Saint Louis le vendre au porte à porte.  36 kilomètres aller et retour !

Gualack en 1990, c’est quelques pauvres cabanes au milieu de ça :

tour du monde en 80 pays en 4x4 Afrique Sénégal  un-tour-du-monde-en-80-jours-senegal-j2-1

Ils se disent que tout commence par l’éducation. Ils convainquent les familles de verser, chaque mois, une somme (dérisoire) pour les impliquer.

L’école commence sur une natte à même le sable. C’était dans les années 90. La construction d’un puits suit. Les tables de classe sont une étape supplémentaire… On leur dit que ça ne marchera pas. Ils persévèrent. Un travail de forcenés. Un travail de passionnés.

Ils sont aidés par une association française Apatam. (« Hangar » en dialecte togolais)

Merci Gilbert pour cette magnifique rencontre !

L’état sénégalais, voyant leurs progrès, les aide également. D’autres contributeurs se proposent.

Mais ils ont la sagesse de ne pas accepter n’importe quelle aide. Ils veulent rester libres et ne veulent pas que les politiques s’accaparent le projet.

L’ancien Président du Sénégal, Wade a même dit, alerté par leur réussite : « Il faut 350 Guelack au Sénégal »

Mais selon Doudou, chaque projet doit répondre à deux critères

A mon arrivé, je suis accueilli par Doudou, et je suis invité sur le champ à partager leur repas, un Soupokadjié. Plat à base d’huile de palme, de riz, de gombo (légume proche de l’aubergine) de poisson séché et de poisson frais. Vous ajoutez du sel, du poivre, de l’ail et du piment et vous servez chaud !

tour du monde en 80 pays en 4x4 Afrique Sénégal  un-tour-du-monde-en-80-jours-senegal-j2_12

Ousmane, ouvrier agricole suit notre repas avec intérêt

tour du monde en 80 pays en 4x4 Afrique Sénégal  un-tour-du-monde-en-80-jours-senegal-j2_11

Son épouse Djieynaba et lui sont la gentillesse même !

tour du monde en 80 pays en 4x4 Afrique Sénégal  un-tour-du-monde-en-80-jours-senegal-j2_7

Y compris l’une de leurs filles, Aminata et son beau sourire !

tour du monde en 80 pays en 4x4 Afrique Sénégal  un-tour-du-monde-en-80-jours-senegal-j2_5

Je suis présenté au gestionnaire du projet, Ndiack, qui me fera faire une visite complète.

tour du monde en 80 pays en 4x4 Afrique Sénégal  un-tour-du-monde-en-80-jours-senegal-j2_13

Le soir, dîner en compagnie de 2 allemandes, Annika et Nafi, qui s’est mariée avec un enfant du pays, Klaas Daouda.

tour du monde en 80 pays en 4x4 Afrique Sénégal  un-tour-du-monde-en-80-jours-senegal-j2_3

Oui je sais Djieynaba a bougé !

Allez, une autre !

tour du monde en 80 pays en 4x4 Afrique Sénégal  un-tour-du-monde-en-80-jours-senegal-j2_2

Djieynaba nous sert de délicieuses lasagnes. Même que, Doudou ayant tardé à dire que c’était délicieux, il s’est fait réprimander !

tour du monde en 80 pays en 4x4 Afrique Sénégal  un-tour-du-monde-en-80-jours-senegal-j2_4

 

La suite dans le prochain récit pour vous montrer ce que devient un projet complètement loufoque quand il est mené par des gens responsables, intelligents, raisonnables et avec un ego maîtrisé !

 

Menu